Les transports à Sydney

Article non pas sur une visite mais sur les transports à Sydney.

L’adepte de la voiture que je suis en France doit s’habituer à d’autres moyens de transports (mais ma petite Golf tu me manques !). En tout premier, la marche. 10 minutes pour aller à la station de train la plus proche. Ce n’est pas très important mais alors dès le début, faut être en forme et un minimum réveillé (ou du moins je suis réveillée après) :

IMG_0274

Après ces escaliers, il y a une grosse montée… et une belle descente ! Ensuite, je passe par un grand centre commercial souterrain avec marchand de fruits, boulangerie, boucherie, café. C’est simplement génial de faire ses courses en rentrant après sa journée de travail.

Et puis le train, notre RER français. Mais à la grosse différence que c’est super propre (amis parisiens j’ai une grosse pensée pour vous). Bon par contre, les australiens sont comme les parisiens, ils ont le nez sur leur téléphone et personne ne se parle. Il y a toujours un grand silence, même en heure de pointe.

Mais alors, le plus surprenant pour moi, c’est le changement de position des sièges. C’est à dire que l’on voyage forcément en marche avant. Il suffit  d’actionner la poignée jaune pour mettre la rangée de sièges dans le sens de la marche . Surprenant mais tellement génial ! Pourquoi on a pas ça en France?

img_0446-1avant img_0448après

Par contre, le point négatif c’est qu’à Sydney, les transports sont très chers. Il faut acheter une Opal card et la recharger. Il n’y a pas de forfait illimité où comme à Paris le pass Navigo…Le tarif dépend de la longueur du trajet et de l’heure à laquelle on prend le train. Pour moi, le matin en heure de pointe (7h-9h) je paye 3.46$ (car je fais moins de 10 km). Par contre, quand je rentre à 13h (off peak), je paye 2,42 $. Si je rentre entre 16h et 18h 30 je paye 3,46$. De plus à partir du 9eme trajet, tous les trajets sont demi tarifs. Le montant maximum par jour est de 15,40 $ et par semaine de 61,60 $. Par contre, le samedi les tarif off peak s’appliquent et le dimanche le montant maximum payé est de 2,60$ (d ou l intérêt de prendre les ferry le dimanche ou le bus pour les longs trajets). On a le droit à une heure de correspondance. Par contre, le plus important ici, c’est qu’on doit « tap on  » quand on arrive dans la station ou dans le bus et « tap off » quand on sort de la station ou quand on descend du bus. Si on oublie, le tarif le plus long s’applique. On prend vite l’habitude ! C’est un peu compliqué mais on comprend vite qu’on va devoir recharger souvent!

Bon j’avoue que je râle parce que c’est très cher mais tous les matins je traverse le Harbour Bridge et j’ai une vue sur l’Opéra House donc je me dis que ça vaut bien le prix !

Bon un autre point, c’est qu’ici tout est à gauche (la gauchère que je suis est heureuse !). Bon j’ai failli me « rétamer » plusieurs fois dans les escalators car forcément c’est inversé par rapport à chez nous. Et ici, il faut rester à gauche quand on prend l’escalator. Même dans les escaliers ou dans la rue, toujours à gauche.

Evidemment, la conduite est inversée. Les voitures roulent à gauche, le volant est à droite. Voir des voitures sans volant à gauche est surprenant au début mais alors voir un bus sans volant à gauche ca fait flipper !

Par contre, pour traverser les rues, c’est comme en France, il faut attendre que le « petit bonhomme » soit vert. Il y a un signal sonore pour l’annoncer, ce qui fait que tout le monde démarre en même temps. Le temps d’attente est vraiment très long, la française que je suis s’est dit qu’il était possible de traverser quand il n’y avait pas de voiture même si le feu piéton était rouge. J’ai appris que des agents verbalisaient les piétons lorsqu’ils traversaient au feu rouge…et ces agents sont habillés en civil, ce qui fait que vous ne pouvez pas les voir au loin. Du coup, maintenant, j’attends bien patiemment que le feu piéton passe au vert ! Ne pas oublier ici, on est cool, on ne court pas ! No worries !!! 😎

Une réponse sur « Les transports à Sydney »

  1. Riri

    Ta Golf te manques….tu l’apprécieras d’autant plus (et puis il vaut mieux que tu ne l’ai pas, conduite à gauche…..oups…..j’ai fait la carrosserie !)….ok , je sors.
    Plus sérieusement, j’adore ton article sur les transports, il y a pleins d’anecdotes super intéressantes. Je ne savais pas que cela existait les sièges pivotants (c’est juste le dossier qui coulisse?). Bon , les forfaits c’est un peu compliqués.
    Je crois que moi aussi j’aurais peur de la conduite à droite, il est vrai qu’être à gauche sans volant, ça doit être bizarre.
    Tiens,j’ai pensé à toi car sur Lyon il y a aussi une expérimentation de verbalisation pour les piétons qui traversent au rouge…. PV sans frontières….sauf qu’à Lyon c’est court et worry,worry (vive l’Australie).

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s